Compte-rendu de l’AG 2022

Entraînement et assemblée générale

Le samedi 12 février avait lieu l’assemblée générale de France Shorinji Kempo.

30 clubs du territoire national étaient représentés.

Le samedi matin, les professeurs et assistants présents ont bénéficié d’un cours dispensé par Maître Aosaka.

© Laurent Espeso
© Laurent Espeso

L’après-midi a été consacré à l’assemblée générale annuelle.

© Laurent Espeso

Suite au discours d’ouverture de Aosaka Senseï, le président Frédéric Anscombre a présenté son rapport moral, le trésorier Bernard Maillol son rapport financier, les responsables des différents secteurs (licences, magazine Hanashi Aï, objets promotionnels, rencontres de embu, examens….) ont présenté leurs compte-rendus d’activité.

© Laurent Espeso

9ème Taïkaï européen cet été en France !

Le point fort de cette saison est le taikai Européen organisé à Vallet du 1er au 4 juillet 2022.

La ville de Vallet accueillera le stage et la compétition salle du Champilambart du 1er au 4 juillet 2022

Le gala officiel des ces 9èmes rencontres européennes se déroulera le samedi 2 juillet à l’hôtel officiel du taikai à Nantes.

Les inscriptions pour le taikai sont d’ores et déjà lancées sur le site créé spécialement pour l’événement : taikai2022.shorinjikempo.eu

Ne tardez pas à vous inscrire !!!

Article co-écrit avec Kristen Regardin.

Quelques images du stage de ce week-end

Le premier stage national a eu lieu samedi dernier 11 décembre sous la direction de Maitre Aosaka 9ème dan Daihanshi.

90 stagiaires avaient fait le déplacement au Chesnay (78).  Le stage a débuté par un  discours de bienvenue de Maître Aosaka et de Frédéric Anscombre, le nouveau président de la FFSK.

L’entraînement a démarré par les kihon dirigés par Frédéric Anscombre 6ème dan, puis Didier CAMP 6ème dan a démontré les TENCHIKEN, suivi de Laurent ESPESO 5ème  dan enseignant les GIWAKEN. José Jimenez 7ème dan assisté de Bruno Totola ont rappelé les fondamentaux de quelques techniques de bases.

Maître Aosaka a guidé les stagiaires à l’aide d’exercices éducatifs pour le randori, ils ont ensuite pu s’exercer au randori sous sa direction et avec ses conseils.

Les kenshis se sont séparés en deux groupes pour travailler les techniques à deux par niveaux

Les kyukenshis sous la direction de Didier CAMP et de Laurent ESPESO

Les Yudansha sous la direction de Frédéric Anscombre et Frédéric JUHEL

Maître Aosaka a enseigné « nichi nichi koré kojitsu 日々是好日 » maxime zen qui peut succinctement être traduite par « chaque jour est un bon jour » Aosaka senseï en a expliqué le sens profond et son application dans la vie quotidienne.

L’après midi a démarré tôt pour les postulants aux différents grades de 4ème kyu à 1er dan, ils ont été examinés par les professeurs désignés par maître Aosaka durant plus de 2 heures.

Les groupes  de niveau se sont reformé dès 14h pour travailler les hokei goho et juho.

Maître Aosaka a ensuite enseigné le embu et sa construction en démontrant des enchaînements à partir des tenchiken puis des associations avec des techniques juho.

Différents groupes  ont présentés leur enchaînements et Aosaka senseï a pu expliquer les points d’amélioration.

Après un gakka expliquant le concept de « considération » et sa signification dans la culture japonaise,  Aosaka senseï  a dirigé en personne une tonique séance de renforcement musculaire.

Un stage très riche et intense après 2 années d’interruption, tous les kenshis se sont séparés très contents et impatients de se revoir.

Compte-rendu du Embukaï 2014

Ce week-end s’est tenu le troisième stage national de Shorinji Kempo de la saison, sous la direction de Aosaka Senseï, au Gymnase Léo Lagrange à Paris dans le 12ème arrondissement.

Celui-ci a regroupé près de 150 Kenshi de toute la France ainsi que Monaco. Des Kenshi Belges emmenés par Philippe Chazerand ainsi que des Suédois de Stockholm emmenés par Alexander Tilly, ont également fait le déplacement pour pouvoir participer à cet événement qui s’étalait sur une journée et demie, et ainsi profiter de l’enseignement de Aosaka Senseï.

Parallèlement à l’entraînement, les passages de grades ont été organisés le samedi-matin.  À l’occasion de ces examens FFKDA, Monsieur Giovanni Tramontini, Directeur Technique National adjoint chargé de la Commission Spécialisée des Dans et Grades Équivalents (CSDGE), nous a également fait l’honneur de sa présence afin de superviser et valider le déroulement des examens de 1er, 2ème, 3ème et 4ème Dan.

Pendant ce temps, les stagiaires ont bénéficié d’un Taiso puis d’un Kihon dynamique dirigé par Frédéric Anscombre, puis Aosaka Senseï à scindé les Kenshi en deux groupes d’études :  Les Kyukenshi se sont entraînés sous la direction de Didier Camp et Frédéric Juhel ; les Yudansha se sont entraînés sous la direction de Thierry Montabord et José Jiménez.

La coupe de France 2014 de Shorinji Kempo s’est déroulée le samedi après-midi. 29 Embu étaient en compétition pour cette rencontre nationale annuelle. Les résultats sont les suivants :

Catégorie Kyukenshi (ceintures blanches à marron) :

  • 1er – Ivan Roth (1er Kyu) et Christophe Roché (1er Kyu), du club Paris Shibu (75), avec 236 points ;
  • 2nd – Frédéric Lair (1er Kyu) et Arnaud Blain (1er Kyu), du club de Pontchâteau (44), avec 236 points ;
  • 3ème – Yann Gache (3ème Kyu) et Matthias Martin (4ème Kyu), du club de Mainvilliers (28), avec 235 points.

Catégorie Yudansha (ceintures noires) :

  • 1er – Tony Bouts (3ème Dan) et Julien Delord (3ème Dan), respectivement des clubs de Gennevilliers et Clichy (92), avec 260 points ;
  • 2nd – Kristen Regardin (3ème Dan) et Stéphane Bentifraouine (2ème Dan), respectivement des clubs de Pontchâteau (44) et Clichy (92), avec 242 points ;
  • 3ème – Vincent Agez (1er Dan) et Julien Coblence (1er Kyu), du club de La Clef à Saint Germain en Laye (78), avec 241 points.

Une distinction spéciale « Embu féminin » à été attribué à Laurence Joly (3ème Dan) et Dominique Pasquier (1er Dan), respectivement des clubs de Sainte Luce sur Loire et Vallet (44), avec 234 Points.

Le club de Mainvilliers a mis en ligne des vidéos et des photos du Taikaï. D’autres photos sont à voir sur le site du club de Jouy le Moutier.

Pour clôturer la compétition, Frédéric Juhel et Didier Denmat présentèrent un Hono Embu, traditionnellement exécuté en Hoï (ou Kolomo). La journée du samedi se terminant, Senseï prit la parole en insistant sur la valeur de la confiance (« Shin ») dans notre société actuelle.

Le dimanche-matin, près de 100 courageux étaient encore présents. Aosaka Senseï nous a encore un fois gratifié d’un enseignement très riche et très dense tant technique que philosophique.

Une pensée à Bernard de Paris Shibu, qui a eu un malaise samedi pendant le stage.

Kristen Regardin / Frédéric Juhel.