• Facebook
  • Twitter

Commandez votre livre sur le Shorinji Kempo !

Après un travail de longue haleine, le livre sur le Shorinji Kempo édité par la FFSK est enfin disponible depuis un peu plus d’une semaine et s’intitule « Shorinji Kempo – La valeur de l’amour, l’idéal de la force ». Celui-ci est sorti avec l’aimable autorisation de la World Shorinji Kempo Organization (WSKO), qui s’est principalement chargée de traduire en français le livre original paru en 2009 au Japon.

« Shorinji Kempo – La valeur de l'amour, l'idéal de la force »

« Shorinji Kempo – La valeur de l’amour, l’idéal de la force »

Avec un peu plus de 300 pages et illustré d’innombrables photos, cet ouvrage est composé de plusieurs parties :

  • L’éditorial, écrit par So Yuuki, fille de So Doshin et présidente de la WSKO ;
  • Une première partie intitulée « L’enseignement », qui reprend plusieurs écrits inédits de So Doshin, fondateur du Shorinji Kempo ;
  • Une seconde partie intitulée « Le système d’éducation » ;
  • Enfin une troisième et dernière partie intitulée « La technique », dans laquelle sont détaillées l’ensemble des techniques jusqu’au 5ème dan.

Le livre est également agrémenté d’une préface de AOSAKA Hiroshi Sensei, 8e dan daihanshi WSKO, 9e dan FFKDA, directeur technique Europe au sein de la WSKO et expert japonais au sein de la FFKDA. On peut également souligner l’édito de Michel Tesson, professeur 6e dan à Sainte-Luce-sur-Loire, instructeur national et secrétaire national au sein de la FFSK. Enfin, la quatrième de couverture a été écrite par Frank Baldet, professeur 6e dan à Monaco, instructeur national et président de la FFSK.

Préface de AOSAKA Sensei

Préface de AOSAKA Sensei

Ce livre est disponible à la vente via la FFSK. Il est réservé aux kenshi et peut être commandé par le biais de vos professeurs. Il sera également en vente lors des prochains stages nationaux.

Festival des arts martiaux de Paris samedi-dernier avec AOSAKA Sensei

Samedi-dernier avait lieu le Festival des arts martiaux de Paris. Cet événement, qui se déroule habituellement au palais omnisports de Bercy, s’est exceptionnellement déroulé au palais des Congrès. Cette année était un peu particulière, puisqu’il s’agissait de la 30ème édition du festival.Festival des Arts Martiaux 2015

Le Shorinji Kempo était notamment présent avec le maître japonais AOSAKA Hiroshi Sensei, 8e dan Daïhanshi WSKO, 9e dan FFKDA, directeur technique pour l’Europe au sein de la WSKO, et expert japonais au sein de la FFKDA. Lors de sa démonstration, AOSAKA Sensei était assisté par Didier Camp, 6e dan et professeur du club de Viry-Châtillon, et Frédéric Anscombre, 6e dan et professeur assistant le Sensei au club de Saint-Germain-en-Laye.

Aosaka Sensei expliquant une technique de torsion

Aosaka Sensei lors d’un stage de Shorinji Kempo en novembre-dernier

La seconde représentation, qui avait lieu le soir, était diffusée en direct sur la chaîne spécialisée Kombat Sport. Mais un certain nombre de spectateurs sur place ont également filmé les démonstrations, et c’est d’ailleurs le cas d’un vidéaste « youtubeur » qui a gracieusement mis en ligne la démonstration de Shorinji Kempo, visible ci-dessous.

AOSAKA Sensei sera prochainement présent lors d’un stage Experts Japonais organisé par la FFKDA, près de Montpellier. Ce stage s’adresse à tous les pratiquants licenciés à la FFKDA.

Stage national experts japonais zone sud, les 11 et 12 avril 2015

Stage national experts japonais zone sud, les 11 et 12 avril 2015

Stage national francilien et Coupe de France le week-end dernier

Ce week-end s’est déroulé le second stage parisien de la saison, ainsi que la Coupe de France de embu.

Plus de 130 pratiquants étaient présents lors de ce rassemblement, dont un suédois, deux belges et une délégation portugaise.
La matinée fut l’occasion pour de nombreux kenshi (nom donné aux pratiquants du Shorinji Kempo) de passer leur grade sous l’égide de la FFKDA pour l’examen des dan.

En parallèle pour les stagiaires ne passant pas de grade, une partie d’étude technique fut enseignée sous la direction de Michel Tesson et Thierry Montabord pour les kyukenshi (ceintures blanches à marron), tandis que Didier Camp, Frédéric Juhel et Alex Tilly (branch-master suédois) firent profiter les yudansha (ceintures noires) de leurs enseignements. L’accent fut mis sur le travail de techniques qui ont permis de construire un embu.

L’après-midi avait lieu la Coupe de France de Shorinji Kempo. 18 couples de kyukenshi, 11 couples de yudansha et un couple hors compétition (également couple dans la vie, 1er kyu et 4e dan) se sont présentés sur les tatamis du gymnase Léo Lagrange, dans le 12ème arrondissement de Paris.

Coupe de France de Shorinji Kempo 2015 – © B. Bâlon / Shorinji Kempo Le Vexin

Les résultats :

  • Catégorie kyukenshi
    • 1ère place, Achille Folly-Adjon et Mustapha M’Ramer (Asnières) avec 243 points
    • 2ème place, Arnaud Blain et Frédéric Lair (Pontchâteau) avec 238 points
    • 3ème place, Yann Gache et Matthias Martin (Mainvilliers) avec 236 points
  • Distinctions kyukenshi
    • Meilleur embu 5e et 4e kyu, Florian Mouliade et Florian Renaudin (Cholet)
    • Meilleur embu 3e kyu, Alexei Paulovitch et Raphaël Doublet (Paris Shibu)
  • Catégorie yudansha
    • 1ère place, Frédéric Juhel (Cholet) et Didier Denmat (Vallet) avec 260 points
    • 2ème place, Mary et Carpentier (Viry-Châtillon) avec 254 points
    • 3ème place, Rachid Guendouze et Noël Li (Clichy) avec 251 points
  • Distinctions yudansha
    • Meilleur embu féminin, Laurence Joly et Dominique Pasquier (CSKN & Vallet)
    • Meilleur embu 3e dan, Kristen Regardin et Stéphane Bentifraouine (Pontchâteau & Clichy)

Sensei, pour finir, sensibilisa l ‘audience sur l’importance des liens sociaux et amicaux. Cette journée fut l’occasion pour un certain nombre de recevoir le dernier ouvrage « La valeur de l’amour, l’idéal de la force » traduit en français par plusieurs de nos 6e dan, sans oublier un grand merci à Sensei pour nous avoir tous rassemblés lors de ce moment riche d’expériences.

Coupe de France de Shorinji Kempo 2015 – © B. Bâlon / Shorinji Kempo Le Vexin

Le dimanche-matin dès 9h, les stagiaires étaient présents sur les tatamis, ils ont enchainé le taiso, le kihon, le kihon en déplacement, l’étude de techniques sous la direction de Aosaka Sensei, puis randori à deux et à trois.

Enfin, les stagiaires se sont scindés en deux groupes, supervisés par Michel Tesson et Daniel Méry pour les kyukenshi, et José Jimenez, Christian Gilles et Thierry Montabord pour les yudansha.

Aosaka Sensei a enseigné giri pour clore le stage.

Article co-écrit par Kristen Regardin et Frédéric Juhel.
Photos © B. Bâlon.